06 21 79 48 78

Les troubles anxieux

Anxiété normale et anxiété pathologique

L'anxiété et la peur sont des réactions très communes. Elles ont des fonctions adaptatives face au danger perçu, c'est-à-dire qu'elles orientent l'attention vers le danger et préparent l'organisme à l'action.

Par exemple, si vous apercevez un ours lors d'une balade en forêt, cela va entraîner une réaction physiologique (accélération du rythme cardiaque afin d'irriguer les muscles en vue de préparer la fuite) et psychologique (peur en tant que signal, votre cerveau vous dit : là ça craint, il faut déguerpir !) : ces réactions assurent la survie de l'homme depuis qu'il est sur Terre. Normalement ces réactions disparaissent quand l'objet qui les a déclenchées a cessé d'exister : vous pouvez alors connaître votre quart d'heure de gloire en racontant cette anecdote aux collègues de bureau le lendemain matin.

Mais parfois l'anxiété persiste sans raison apparente. Si nous reprenons notre exemple, vous pourriez déclencher des sueurs à la prochaine balade, rien qu'en apercevant un bout de verdure qui vous rappelle l'endroit où le plantigrade a fait son apparition.

En conséquence, vous pourriez même être tenté de ne plus approcher, de près ou de loin, tout ce qui ressemble à une forêt, alors que vous êtes féru de randonnées. Si on pousse le bouchon, vous pourriez même perdre votre cercle d'amis randonneurs, qui ne comprendraient pas vos réactions d'évitement...

Dans ce cas, on peut parler d'anxiété anormale ou de troubles anxieux. Elle se caractérise par :

  • une sensation de peur sans réel danger,
  • des conduites d'évitement et/ou de réassurance face aux situations interprétées comme source d'angoisse,
  • une tendance à devenir chroniques, même si les périodes d'anxiété alternent avec des périodes d'apaisement
  • des conséquences notables sur différents aspects de la vie (sociale, professionnelle, etc.).
troubles anxieux

Comment se soigne l'anxiété ?

Peut-être avez-vous compris avec l'exemple de l'ours que l'anxiété se généralise par une sorte d'apprentissage (ours = forêt = danger). En évitant la forêt, le randonneur que vous êtes cherche à éviter les sensations désagréables liées à la peur. Vous anticipez ces réactions à l'avance… et le cercle phobique s'installe, avec des conséquences bien plus invalidantes que la peur initiale.

AnxiétéAppréhension anxieuseEvitementNon développement descompétences, des capacitésd’adaptation

Toute la thérapie consiste à rompre ce cercle vicieux qui s'auto-entretient et peut même prendre de l'ampleur avec le temps.

La désensibilisation systématique est la technique principalement utilisée en TCC pour traiter les troubles anxieux, grâce à l'exposition progressive à l'objet ou aux situations sources d'angoisse. Les exercices d'exposition se font de manière très progressive et nécessitent que nous ayons bien analysé ensemble le fonctionnement de votre trouble anxieux.